photographier une plante

La photographie de plantes peut être vraiment frustrante, on se retrouve avec un beau spécimen, qui vaut la peine d’être admiré et montré, et on le capture avec son appareil photo. Lorsque vous rentrez chez vous et que vous téléchargez l’image sur votre ordinateur, vous vous rendez compte que toute la beauté a disparu, pourquoi ? C’est l’une des frustrations du photographe, surtout au début. . Dans l’article d’aujourd’hui, je vous dirai tout ce qu’il faut savoir pour obtenir les plus belles photos de plantes.

Le matériel recommandé pour photographier les plantes

En plus de votre appareil photo, vous aurez besoin de ce qui suit pour réaliser vos plus beaux clichés. Ce ne sont pas des accessoires indispensables, mais ils vous aideront à obtenir des photos plus impressionnantes.

Objectifs macro pour photographier les plantes

L’objectif idéal pour obtenir les meilleures photos de plantes serait un objectif macro et/ou un téléobjectif.

  • Le téléobjectif isolera votre spécimen du fond, laissant ce dernier totalement flou et mettant en évidence la plante.
  • Un objectif macro permet de faire des gros plans de très belle qualité, vous pouvez ainsi capturer tous les petits détails de la plante.

Si vous n’avez pas d’objectif macro et ne pouvez ou ne voulez pas investir dans un tel objectif, pour quelque raison que ce soit, vous serez intéressé de savoir qu’il existe des alternatives moins coûteuses.

Trépied

L’un des principaux problèmes lorsque l’on prend des photos de plantes est le manque de stabilité. Pour éviter cet effet, il est préférable d’utiliser un trépied.

L’idéal pour ces cas est celui qui a une articulation facile et qui peut être ajusté à un niveau bas, au même niveau de la plante. Une astuce, pour les plantes très basses ou petites, vous pouvez faire reposer votre appareil photo sur un sac ou un sac rempli de riz. C’est un truc de photographe qui ne vous coûtera as grand chose à réaliser, mais qui s’avère très pratique (même si un peu lourd à porter) pendant vos sorties nature.

Un trépied vous aidera aussi dans vos photos avec la minuterie ou un déclencheur à distance, vous éviterez de cette façon, tout mouvement, aussi léger soit-il, lorsque vous appuierez sur le bouton.

Flash

Un flash vous sera d’une grande aide lorsqu’il n’y a pas assez de lumière ou pour combler les ombres lorsque le contraire se produit, que la lumière est très intense. Il permet aussi de figer la plante, si elle bouge un peu avec le vent, mais à une certaine tendance à aplatir l’image. A utiliser avec parcimonie !

Réflecteurs

Ils servent à combler les ombres et à apporter de la lumière là où elle n’arrive pas naturellement. Vous pouvez utiliser les réflecteurs typiques, ou vous pouvez utiliser une feuille d’aluminium, l’intérieur d’un tétrabrique ou un carton blanc, pour donner quelques exemples ; tout objet qui réfléchit la lumière fera l’affaire.

Photo by Ruth Gledhill on Unsplash

Voila pour le matériel de base. Voyons maintenant quelques conseils pratiques pour prendre une plante en photo et pour l’identifier plus facilement selon les critères de la botanique.

Quelques conseils pratiques pour prendre des photos de plantes

Prenez soin du fond. Vous pouvez mettre un carton de couleur derrière la plante. Vous pouvez également utiliser le ciel comme arrière-plan, il suffit de changer la perspective et de filmer en “vue fourmi”.

  • Choisissez le moment approprié en fonction du résultat que vous espérez obtenir.
  • Utilisez une grande ouverture pour flouter l’arrière-plan, ou une petite profondeur de champ.
  • Faites des tests et n’hésitez pas à prendre la plante sous tous les angles.
    Les botanistes amateurs comme professionnels prennent systématiquement en photo les végétaux sous plusieurs angles.
    • La tige
    • les fleurs
    • les fruits
    • les feuilles
    • Une vue d’ensemble
source : mooc.tela-botanica.org

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *